Zoom sur trois engins de chantier indispensables pour l’immobilier

0

engin-de-genie-civil

Dans le secteur de l’immobilier, et plus particulièrement de la construction-démolition, il est des engins de génie civil aux dimensions hors-normes indispensables au bon déroulement d’un chantier. Aujourd’hui, Immo Blog vous propose d’en (re)découvrir trois : le bulldozer, la bétonnière et la nacelle élévatrice !

Le bulldozer

bulldozer

Premier engin de chantier indispensable dans l’industrie immobilière : le bulldozer, qui permet d’araser des surfaces non planes. Le bulldozer est un tracteur à chenille, chaîne ou pneus, équipé d’au moins une lame frontale orientable servant à pousser des matériaux, à démolir une construction, voire à aplanir un terrain.

Le bulldozer est un engin puissant : de 25 à 1 000 chevaux pour un poids allant de 5 à 100 tonnes. La largeur de la lame frontale est proportionnelle à la largeur de la machine, et varie donc de 1,80 à 6,00 mètres. De par ses dimensions, cet engin est particulièrement adapté à divers travaux :

  • Nivelage ;
  • Décapage ;
  • Régalage des terres ;
  • Déboisage ;

Il peut également servir à pousser des décapeuses et tirer des charrues. A noter, le bulldozer arriva et fut utilisé en Europe après la Seconde Guerre Mondiale pour reconstruire les habitations détruites.

La bétonnière

betonniere

Voici un second engin de génie civil indispensable aux chantiers immobilier : la bétonnière (et non bétonneuse !). Il s’agit d’une grosse machine servant à préparer du béton ou du mortier en malaxant leurs différents composants (ciment ou chaux, sable et eau) et comprend une cuve, un moteur ainsi qu’un châssis muni de roues.

Les différents constituants du mortier ou du béton sont mélangés dans la cuve grâce à sa rotation et à la présence d’ailettes. Les cuves peuvent accueillir jusqu’à 200 litres de préparation pour un usage grand public et jusqu’à 500 litres pour un usage professionnel. Le modèle le plus courant en France possède une capacité de 350 litres.

Le chargement des constituants dans la cuve peut se faire à la pelle sur les petites bétonnières ou à l’aide d’une benne relevable pour les plus gros modèles. Le modèle de base d’une bétonnière pèse plusieurs dizaines de kilos, fait 1m² d’envergure et environ 1,5 mètres de hauteur.

La nacelle élévatrice

nacelle-industrie

Dernier type d’engin de génie civil : les nacelles élévatrices. Il faut en effet parler au pluriel, car il existe différentes formes de nacelle selon le travail à effectuer. Dans la construction, toutes ces nacelles peuvent être utilisées mais certaines sont plus adaptées, comme la nacelle à ciseaux et la nacelle télescopique pour les démolitions.

La nacelle élévatrice est un engin permettant de faciliter l’accès à une zone de travail en hauteur. Il peut s’agir de la toiture, des poutres, d’un étage de maison dans l’immobilier, mais ces engins peuvent être utilisés à d’autres fins, comme le secours de personne.

Pour atteindre des zones inaccessibles, les industriels procèdent plutôt à la location d’une nacelle à bras, dont le bras articulé en plusieurs segments permet de se mettre dans de nombreuses positions, tandis que s’il faut intervenir sur un terrain très accidenté, il faudra préférer la location d’une nacelle araignée, qui en plus d’un bras articulé en segments est doté de quatre « pattes ».

Nous espérons que cet article vous aura appris quelque chose et que vous pourrez désormais mieux appréhender les différents engins de chantier que l’on peut rencontrer lors de la construction d’une maison ou d’un immeuble.

Enregistrer

Partager.

Laisser un commentaire