Pourquoi investir en Loire-Atlantique ?

0

Ses 140 km de côte atlantique, son port maritime, sa vallée de la Loire et son dynamisme économique et culturel expliquent l’engouement des familles pour la Loire-Atlantique. Un département où l’investissement immobilier se pérennise à la hausse.

La Loire-Atlantique, un territoire porteur en matière d’investissement

En France, l’immobilier est un marché porteur. Surtout dans certains territoires, telle la Loire-Atlantique où, malgré la crise sanitaire, investir relève d’une démarche assurément gagnante.

À mi-chemin entre le nord et le sud de l’Hexagone, en aval des Pays de la Loire, la région nantaise cumule les bons points, et pas seulement en raison de sa proximité avec le 4e port maritime de France. Entre influences bretonnantes et urbanisation franchement moderne, à moins de 2 heures de Paris, l’ancienne cité des Ducs compte parmi les métropoles les plus attractives d’Europe.

Ici, comme dans le reste du département, de Pornic à Châteaubriant en passant par Saint-Nazaire, Le Croisic, Guérande et Pontchâteau, le moindre mètre carré est rapidement octroyé, aussi bien aux couples de retraités aux revenus confortables qu’aux actifs souhaitant poursuivre leur carrière dans un cadre prospère aux atouts culturels vivaces.

Investissements et rapports en adéquation

Certes, pour investir en Loire-Atlantique, il faut généralement y mettre le prix. À lui seul, le coût du terrain représente en moyenne 34 % de la dépense globale de la construction, contre 17 % dans les départements voisins.

Les tarifs varient néanmoins du simple au triple selon que l’on opte pour le littoral atlantique ou bien pour l’intérieur des terres. Les constructeurs à Nantes le confirment, les bords de Loire sont éminemment prisés, et la demande locative forte. Ici, la loi Pinel, qui incite les contribuables à investir dans les programmes neufs, est particulièrement suivie, même si dans ce cas les loyers sont plafonnés.

En dehors de ce dispositif de forte défiscalisation, il faut savoir qu’ici le loyer médian d’une maison est de 10,87 €/m² et de 12,69 €/m² pour un appartement, soit bien au-delà des tarifs pratiqués dans les départements voisins.

Le critère écologique, une rentabilité sur le long terme

Ça n’est donc pas un hasard si les constructeurs dans le 44 sont nombreux et à la pointe des normes urbanistiques. Avec la Vendée, la Loire-Atlantique concentre 60 % de l’activité immobilière de la région Pays de la Loire.

Dans cet espace à fort potentiel touristique, les concepteurs rivalisent d’ingéniosité pour offrir un habitat à la fois chic, sur mesure et au top des exigences des dernières normes écologiques, des critères qui assurent pour l’acheteur une belle rentabilité sur le long terme au regard de la dépense énergétique. Un rapport par conséquent séduisant, dans cette région qui attire de plus en plus de foyers à hauts revenus.

Partager.

Laisser un commentaire