La domotique au service de l’écologie

0

patio

L’Etat français et le Grenelle de l’Environnement soutiennent la domotique. Il est ainsi possible de bénéficier d’un crédit d’impôt et des subventions de certaines collectivités territoriales lors de la construction d’une smart house.

Pourquoi ces grandes instances font-elles confiance à la domotique pour les problèmes environnementaux ? Car 40% des émissions de gaz à effet de serre seraient dû à… nos habitations. Or, en permettant de visualiser en temps réel les dépenses d’énergie via une interface claire, il est plus aisé de les maîtriser et de diminuer de manière conséquente le gaspillage. Explications.

Qu’est-ce que la domotique et les maisons connectées ?

maison-connectée

La domotique est un dispositif intelligent permettant d’optimiser votre logement en automatisant certaines fonctionnalités de vos appareils ainsi que la gestion de nombreux équipements :

  • Les équipements électriques (ventilation, chauffage, éclairage, etc.)
  • Les équipements électroménagers (bouilloire, cafetière, etc.)
  • Les équipements audiovisuels (télévision, enceintes extérieures, etc.)
  • Les équipements de sécurité (télésurveillance par exemple)
  • Les équipements divers pouvant être automatisés (volets roulants, arrosage du jardin, etc.)

Une maison connectée est donc un habitat optimisé par la domotique, grâce à plusieurs solutions technologiques permettant de connecter entres eux les différents objets de votre logement et de les gérer sur place à l’aide d’une télécommande universelle ou à distance à l’aide d’une application mobile (sur smartphone et/ou tablette).

Cela permet aux résidents de mieux maîtriser les problématiques inhérentes à leur logement, comme l’état du réfrigérateur par exemple. Or, la domotique est accessible à tous, puisqu’elle n’est pas réservée aux maisons neuves : il vous est possible de faire rénover votre habitat en y intégrant une logique domotique.

Quels sont les avantages écologiques d’une smart house ?

maison-energie-passive

Investir dans une maison connectée vous évite les petits désagréments du quotidien comme oublier d’éteindre un radiateur ou un plafonnier durant la journée. En effet, la domotique permet de programmer le chauffage en fonction de vos horaires de travail et de l’heure de la journée grâce à un thermostat intelligent qui prend également en compte la météo, l’ouverture des fenêtres, etc. Ce dernier coupe automatiquement le chauffage si les bonnes conditions ne sont pas respectées. Cela est identique pour les lumières et les appareils électriques : la smart house va étendre l’éclairage automatiquement si vous êtes absents ou que l’éclairage extérieur est suffisant.

De plus, de nombreuses installations domotiques privilégient l’énergie solaire, notamment pour l’ouverture ainsi que la fermeture des volets et des fenêtres. Or, dans le cas de maison à énergie positive (le logement produit plus d’énergie qu’il n’en consomme, ce que permet l’énergie solaire), la domotique sera en mesure de stocker le surplus et de le réutiliser en cas de besoin. A terme, cela revient à dire que, dans le futur, nos maisons seront peut-être complétement écoresponsables et fonctionneront en totale autonomie grâce à la domotique.

Si vous pensez que ce ne sont là que de belles paroles, sachez que les constructeurs japonais ont pu mettre au point des foyers ne nécessitant aucun frais d’électricité ni de chauffage, et que les allemands ont déjà développés le concept des maisons passives, soit des logements dont les besoins en électricité et chauffage sont inférieurs à 15 kWh/m2/an. Or, tout ça a été rendu possible par la domotique.

A vous d’y réfléchir maintenant !

Partager.

Laisser un commentaire