Ile de France : le marché des bureaux en chiffres

0

Au 3ème trimestre, les professionnels de l’immobilier enregistrent un recul des bureaux commercialisés de 8% par rapport à la même époque un an plus tôt. Plusieurs acteurs du secteur, comme Cushman & Wakefield ou Nexity, ont donné leur analyse.

Un marché dynamique qui masque des inégalités

Sur les trois-quarts de l’année, le marché des bureaux en Ile-de-France est dynamique, avec 1,89 million de m² placés, soit un chiffre en hausse par rapport à 2017. Cependant, la fin de l’année 2018 connait une diminution des signatures, repli observé dès octobre dans une étude de marché immobilier par Cushman & Wakefield. Ce recul n’est toutefois pas valable pour tous les types de bureaux. En effet, l’absence de signature pour des bureaux de plus de 20 000 m² a influencé ce chiffre, de même qu’un repli des plus petites transactions. Car en ce qui concerne les transactions dites intermédiaires (entre 1 500 et 5 000 m²), le marché est en hausse de 31% comparé à l’an dernier.

2 620 signatures de bureaux de moins de 5 000 m² depuis le début de l’année, soit +1%

Le marché des bureaux par zone

L’analyse du marché de l’immobilier d’entreprise francilien par Cushman & Wakefield a également mis en lumière les disparités géographiques. La région Paris QCA-Centre Ouest est l’emplacement privilégié par les entreprises avec une augmentation de 8% du volume de transactions dans cette zone. Les arrondissements du Sud, quant à eux, subissent un recul de 23% de leur demande placée.

Cushman & Wakefield – Immostat

Enfin, le Croissant Ouest, qui démontre une forte volumétrie des surfaces, concentre 33% des demandes.

Le taux de vacance et les loyers

Selon Nexity, le taux de vacance diminue toujours pour atteindre 5,7%. De même, l’offre des bureaux vacants reste stable.

Malgré ces variations en termes de dynamisme, de vacance, etc. un déséquilibre susbiste entre offre et demande. Sans surprise, les loyers pratiqués en Ile-de-France continuent donc d’augmenter (+5,3% par rapport à 2017).

Nexity

Partager.

Laisser un commentaire