3 conseils pour bien choisir son constructeur de maison

0

Vous souhaitez acquérir une habitation individuelle et êtes à la recherche d’un constructeur de maison ? Pas de panique ! Pour que cette nouvelle étape ne ressemble en rien au parcours du combattant, suivez ces 5 conseils.

Choisir un constructeur de renom

constructeur-maison-coopalis

Maison contemporaine Olympe – Coopalis

Pour réaliser la maison de vos rêves, il est impératif d’opter pour un professionnel compétent. Ainsi, choisissez un constructeur de maison dans les Côtes d’Armor ou ailleurs de renom, disposant d’une solide assise financière et bénéficiant d’une expérience et d’un savoir-faire hors paire.

Pour vérifier ces différents points, nul besoin de faire appel à un détective privé ! Une simple recherche sur Internet suffira. En effet, des sites comme www.societe.com ou www.bilansgratuits.fr vous permettront d’obtenir rapidement les données financières de base d’une entreprise, ainsi que les détails de sa création et de ses dirigeants.

Faire marcher le bouche à oreille

Si la bonne (ou la mauvaise) réputation du constructeur avec lequel vous pensez traiter n’est pas une condition suffisante pour le choisir, force est de constater qu’elle demeure une condition à ne pas négliger. A l’heure des réseaux sociaux, vous devriez sans peine recueillir avis et témoignages des performances et expertises des entreprises que vous visez. Cela vous permettra peut-être de faire, au minimum, une présélection !

Vérifier les garanties

maison-contemporaine-calypso

Maison Calypso – Coopalis

Avant de choisir le constructeur de votre maison dans le 22 ou ailleurs, il est enfin vivement recommandé de vérifier les garanties qu’il vous propose. Assurez-vous, entre autres, qu’il bénéficie bien de la caution financière d’achèvement, ainsi que de la garantie de remboursement d’acompte.

D’autres garanties sont également importantes, en cas de litiges ou de vices cachés. Elles sont de durées variables, selon les éléments de la construction concernée et les défauts constatés :

  • la garantie de parfait achèvement : elle peut être invoquée dans deux cas : si des désordres apparents ont été signalés lors de la réception de la maison et matérialisés par un procès-verbal, ou si des désordres sont observés dans l’année de la réception de la maison ;
  • la garantie biennale de bon fonctionnement : elle s’applique pendant deux ans à compter de la réception de la maison. Elle couvre les vices apparaissant sur les équipements dissociables et démontables de la maison ;
  • la garantie décennale : cette garantie est obligatoire est dure dix ans à compter de la date de réception de la maison. Elle couvre l’ensemble de la construction.

Bon à savoir : concernant ces 3 garanties, vous n’avez pas à apporter la preuve de la responsabilité des entreprises, mais simplement à démontrer la réalité du dommage que vous subissez.

Partager.

Laisser un commentaire